Bois exotiques, attention !…

Le bois est un matériau formidable et renouvelable à l’infini si on prend soin de choisir les bonnes essences et/ou fournisseurs afin de ne pas participer à la déforestation sauvage et massive de certaines forêts du globe.

Que ce soit pour la construction d’une habitation, d’une terrasse,… pour des travaux de menuiseries (portes, fenêtres, escaliers,…), ou pour tout autre aménagement intérieur ou extérieur, il est important de savoir choisir un bois adapté à l’utilisation que l’on veut en faire et provenant de forêts gérées durablement.

Certaines essences sont aujourd’hui menacées de disparition:

  • En Afrique: l’acajou, le framiré, le sapeli, le moabi, l’abachi et le dibetou. De même que certaines sous-espèces d’acacia.
  • En Amérique du sud: le tauari et le greenheart ainsi que de nombreuses sous-espèces d’ipé, de palissandre, d’amburana et de curupixa.
  • En Asie: le teck (dont on détruit aujourd’hui les forêts anciennes), le Kapur, et le merbau (dont les forêts sont aujourd’hui surexploitées) ainsi que certaines sous-espèces d’eucalyptus, nyatoh, keruing, méranti, bankirai, balau. Enfin, le ramin dont les forêts abritaient les dernières populations d’Orangs-outans est également menacé par la surexploitation massive des forêts.
  • En Amazonie c’est l’élevage intensif qui “justifie” la déforestation, alors qu’en Indonésie, des forêts primaires sont complètement détruites pour y planter des palmiers à huile qui produiront de l’huile de palme.
  • Enfin, certains pays utilisent les ressources de l’exploitation de leur forêts pour financer les armes de guerres civiles ou gouvernement illégitimes (ex: Birmanie). Cela peut aussi représenter un point de réflexion avant l’achat d’un bois.

En tant que Facteur d’Arcs, je suis sensibilisé par ce problème et il est nécessaire de trouver des solutions à ce massacre.

Je  propose des alternatives à l’emploi de ces bois en utilisant des essences locales telles que le Buis, L’Olivier et le Noyer du Dauphiné.

Ces bois n’ont pas “tout à fait” les qualités mécaniques nécessaires pour faire d’excellentes poignées, certains ne sont pas assez denses, donc il est impératif de les renforcer avec de la fibre.

Arceau de fibres pour le Noyer ou insertion de fibres pour l’Olivier ou le Buis.

Des avantages tarifaires sont proposés pour l’emploi de ces bois. https://www.latelierdarcs.fr/arcs/tarifs-2014/

A suivre…….